Mise à jour égale sécurité accrue?

2e partie de la série Le secret derrière les mises à jour

Lire la 1ère partie en cliquant ici

Une plus grande sécurité semble être une promesse d’ivrogne. On apprend régulièrement aux nouvelles qu’il y a une brèche dans le site web d’une grande société et que les informations confidentielles de clients ont été volées. Pour chaque découverte rendue publique combien en a-t-ils qui ne font pas les manchettes? 10, 100, 1000? Les vrais chiffres sont impossibles à connaître. Apparemment le chef de la FBI semble en savoir davantage, puisqu’en 2014, il disait qu’aux États-Unis, il y avait deux sortes de grandes entreprises : celles qui ont été hackées et celles qui ne le savent pas encore.

Les grandes entreprises et le iPhone peuvent être hackés malgré les mises à jour (MAJ) de sécurité régulières programmées par des armées d’informaticiens savants. Les utilisateurs de OS X (Mac – Apple) ne sont pas plus à l’abri que ceux de Windows, comme le veut un mythe populaire. À mesure que leur nombre grandit, les propriétaires de Macs – qu’on pense souvent être plus riches –  deviennent une cible de plus en plus alléchante pour les hackers. En fait on apprend maintenant de façon régulière la création de nouveaux logiciels malveillants pout le Mac. La réalité c’est qu’aucun appareil informatique n’est à l’abri, même les voitures, comme on l’a appris récemment à l’émission américaine de nouvelles 60 Minutes.

 

Voitures hackees 60 minutes.jpg
Cliquez sur l’image pour lire l’article

 

Si la MAJ égalait vraiment une sécurité accrue, on conclurait logiquement que les grandes entreprises auraient emboîté le pas dès que possible. Pourtant, un très grand nombre d’ordinateurs de grandes sociétés à travers le monde utilisent toujours Windows XP, pourtant vieux de 15 ans. Pourquoi? Parce qu’il en coûterait trop cher d’en faire la MAJ. Les sociétés préfèrent payer des millions à Microsoft pour « sécuriser » ces ordis. Donc s’il est possible de sécuriser Windows XP dans un guichet bancaire et dans une centrale électrique, pourquoi Microsoft ne vous fait-elle pas la même offre? C’est un secret… de Polichinelle : les versions subséquentes de Windows, de Mac OS X, et de tous les autres systèmes au cœur des appareils informatisés, continuent d’être hackés.

Windows xp persiste.jpg
Cliquez sur l’image pour lire l’article

La MAJ vers Windows 10 accélère souvent le démarrage des ordis grâce à une tactique employée par Microsoft qui ressemble à la veille prolongée, une option peu connue mais disponible dans toutes les versions modernes de Windows. Cette fonction, connue ici avec le nom « démarrage rapide » en a excité plusieurs. Ce qu’on aimerait cacher cependant c’est que W10 « parle un nouveau langage » souvent mal compris par les ordis de l’époque de Windows 7, donc vieux 4 ans ou plus. Donc ceux qui ont effectué la MAJ de Windows 7 vers 10 peuvent découvrir que leurs périphériques cruciaux tels le son, la vidéo ou la souris intégrée de leur portable ne fonctionnent plus. Ou bien encore un logiciel coûteux et nécessaire n’est pas compatible. Les utilisateurs résidentiels et de très petites entreprises qui se trouvent chanceux d’avoir pu adopter W10 version « Home » sans problème, ont abandonné,  peut-être sans le savoir, tout droit de refuser les mises à jour subséquentes qui sont parfois problématiques. Ils donnent aussi une plus grande quantité d’information qui peut être confidentielle à Microsoft. Certains pays tentent de bannir Windows 10 dans sa forme actuelle.

Windows 10 Home updates.jpg
Les utilisateurs de la version Windows Home peuvent seulement décider quand redémarrer leur ordi à la suite d’une MAJ: maintenant ou demain.

Quoique très agressif avec son offre de MAJ vers W10, Microsoft agit de la même façon que Apple ou Google. Comment longtemps avez-vous pu empêcher votre téléphone intelligent ou tablette Apple ou Androïde de se mettre à jour? Seules les versions Windows 8.1 et plus vieilles, et les versions courantes de OS X pour ordinateurs Apple, nous donnent la possibilité de retarder les mises à jour. Retarder seulement, puisqu’après un certain moment, un à un les logiciels nous obligent de faire la MAJ sans quoi on nous empeste avec des grandes alertes ou on nous bloque carrément leur usage. Et puis lorsqu’on a fini de bloquer certains programmes c’est tout le système qui devient désuet comme vous pouvez constater dans l’image ici-bas.

Mac incompatible avec nouvelle OS X.png

Certains experts payés par leur industrie prétendront le contraire, mais les faits démontrent que les mises à jour ne nous donnent pas la sécurité que nous escomptions. Les mises à jour réussissent cependant à nous faire acheter de nouveaux appareils inutilement.

Est-il possible de limiter les mises à jour, afin de garder nos appareils plus longtemps, tout en maintenant un bon niveau de sécurité? La réponse est oui, certainement! On verra comment à la 3e et dernière partie de cette série de bulletins.

À la prochaine!

Charles

QUESTIONS OU COMMENTAIRES?  Rendez-vous au bas de cette page. 

S.V.P. passez le mot: partager cet article.

Cet article a été produit par Dr Ordi PC Dr, Moncton, NB.
Notre site web est situé au: www.DrOrdi.com
Recevez des articles de ce genre: Abonnez-vous à notre bulletin gratuit.

Advertisements

3 Comments

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s